Marc Joyal, pianiste

Marc Joyal a grandi dans la ville de Québec.  C’est principalement dans cette ville qu’il a fait ses études générales et musicales. 
Il a, notamment, fait ses études collégiales au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy et universitaires à la Faculté de musique de l’Université Laval.  Il a aussi fréquenté la Indiana University à Bloomington.  De plus, il a été inscrit à plusieurs camps musicaux, entre autres au camp musical du Mont Orford ainsi que celui de Banff avec des professeurs de renommées internationales.
Il s’est produit à de nombreuses reprises dans la région de Québec comme soliste, chambriste et accompagnateur.  Il a eu l’occasion de jouer avec l’OSQ ainsi qu’avec l’orchestre symphonique de Radio-Canada.  De plus, il a enregistré quelques disques à vocation commerciale et/ou académique.

Tout au long de son parcours, il a été très impliqué dans l’enseignement du piano.  C’est principalement dans ce domaine qu’il a évolué pendant les 30 dernières années à l’Université Laval et, surtout, au Cégep de Ste-Foy.
 Il est maintenant nouvellement retraité du Cégep et s’adonne librement à la pratique instrumentale en vue, COVID oblige, d’éventuelles présences publiques dans un avenir … proche?
 
C’est avec un immense plaisir que j’ai accepté l’invitation de venir entendre et apprécier le talent de nos jeunes artistes au Concours de musique de la Capitale.  En avant la musique!


Nicole Trotier, violoniste
Originaire de Québec, Nicole Trotier a fait ses études au Conservatoire de musique de Québec dans les classes de Jean Angers et de Jean-Louis Rousseau. Diplômée en 1984, elle obtient des prix de violon et de musique de chambre. De 1979 à 1981, elle participe aux stages d'été du Meadowmount School of Music avec les maîtres Sally Thomas, Joseph Gingold et Earl Carlyss. En 1982, elle se rend à Toulouse pour travailler avec Calvin Sieb. La même année elle est finaliste au concours "Jeunes Virtuoses" de la télévision de Radio-Canada.
 
Son entrée dans le monde professionnel se fait bien avant la fin de ses études puisqu'elle fut membre surnuméraire de l'Orchestre Symphonique de Québec durant quelques années, puis membre permanent de cet ensemble de 1984 à 1992. Elle se joint, également en 1984, à l'Ensemble Nouvelle France et se passionne pour le violon baroque. C'est ainsi qu'en 1986, elle obtient une bourse du Conseil des Arts du Canada qui lui permet de se rendre à Londres et à Innsbruck pour étudier cet instrument auprès de Ingrid Seifert. Depuis, elle a eu l'occasion de se produire au sein de plusieurs ensembles québécois ( Arion, Les Nations, Le Studio de Musique Ancienne, Les Idées Heureuses, Les Boréades, Tafelmusik de Toronto etc.) et de participer au Festival International de Musique Ancienne de Lamèque et au Klang und Raum Musikfestival im Kloster Irsee en Allemagne.
 
Toujours en 1984, elle fonde avec d'autres jeunes musiciens professionels l'ensemble Les Violons du Roy, dont elle devient le violon-solo. Elle participe aux nombreuses activités de l'ensemble, tournées canadiennes, américaines et européennes, enregistrement de nombreux disques chez Dorian. Elle s'y produit aussi régulièrement comme soliste. Nicole Trotier a été de toutes les éditions du Rendez-vous Musical de Laterrière, notamment au sein du Quatuor Québec et de la Bande Baroque dont elle a été membre-fondateur. On peut l'entendre régulièrement sur les ondes de Radio-Canada en tant que soliste, chambriste ou membre des ensembles auxquels elle appartient.

 

Guy Carmichael, corniste
Guy Carmichael mène une carrière active depuis plus de quarante ans.
Après ses études au Conservatoire de musique de Québec (Premier prix de cor et Premier Prix de musique de chambre) il s’est perfectionné, grâce à une bourse du Gouvernement du Québec, dans la classe de Hermann Baumann à la Musikhochschule d’Essen (diplôme de la « classe soliste »).
Il a été membre de l’Orchestre symphonique de Québec et Cor solo de l’Orchestre Philharmonique d’Essen. Il a aussi joué avec l’Orchestre de la Radio de Cologne, l’Orchestre symphonique de Montréal et les Violons du Roy.
Très actif comme chambriste, il a été membre du Quintette de cuivres de Montréal et du quintette à vents « Musicinq ».
À partir de 1981, il a enseigné le cor et la musique de chambre en plus de diriger l’harmonie instrumentale au Conservatoire de musique de Québec. Il a été le directeur de cette institution de 1997 à 2004. Il a pris sa retraite en 2019
Il enseigne aussi à l’Académie internationale d’été du Domaine Forget depuis 1987. Il en a été le directeur artistique de 2004 à 2011.