Douglas Nemish, pianiste

Professeur de piano au Cegep de Drummondville depuis1995, Douglas Nemish a obtenu sa maîtrise en interprétation de l'Université de Montréal en 1983 pour ensuite entreprendre quatre ans d’études de perfectionnement à l`Académie Franz Liszt de Budapest. Ensuite, il a effectué un stage intensif au Mozarteum de Salzbourg avec le célèbre pianiste-duettiste Alfons Kontarsky.
En 1987, il remporte avec sa collègue Dominique Morel le premier prix du prestigieux concours international pour duettistes Murray Dranoff aux Etats-Unis. Depuis, Douglas Nemish s’est produit en concert en Europe, en Russie, aux Etats-Unis et au Canada soit en récital ou avec des orchestres tels que l’Orchestre symphonique de Montréal, le Toronto Symphony, le Philharmonique de Floride, l’Orchestre symphonique d’Edmonton et Saskatoon, l’Orchestre de chambre de Wallonie et avec des chefs réputés tels Charles Dutoit, Andrew Davis, Alexis Hauser, Michel Tabachnik, Agnès Grossman, Yannick Nézet-Séguin et bien d’autres.
Parallèlement à ses activités comme concertiste soit en duo-piano ou comme accompagnateur, il a été membre des jurys de concours régionaux, nationaux et internationaux. Douglas Nemish enregistre sous étiquette Analekta au Canada et Vanguard aux États-Unis.
 






Nicolas Ellis, chef d'orchestre et pianiste
Nicolas Ellis est le Directeur musical de l’Orchestre National de Bretagne ainsi que le Premier chef invité des Violons du Roy. Il est également le Directeur artistique de l’Orchestre de l’Agora qu’il a fondé à Montréal en 2013.
Nicolas est l’un des chefs d’orchestre les plus actifs sur la scène canadienne. Il a notamment été invité à diriger le Vancouver Symphony, l’Orchestre du Centre National des Arts, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal, l’Orchestre symphonique de Québec, le Saskatoon Symphony Orchestra et Les Grands Ballets Canadiens, l’Opéra de Québec et l’Opéra de Montréal. À l’international, il a notamment été invité à l’Opéra de Graz, l’Opéra de Rennes, le Tampere Philharmonic en Finlande, le Luxembourg Philharmonic et le San Diego Symphony.
Parmi les rencontres musicales qui l'ont fortement influencé, on compte celle avec Yannick Nézet-Séguin et l'Orchestre Métropolitain avec qui il a travaillé à titre de Collaborateur artistique, poste qu'il a occupé de 2018 à 2023 ainsi que celle avec Raphaël Pichon, chef de l'Ensemble Pygamlion pour qui il a été chef assistant lors de production d'opéras à l'Opéra-Comique, au festival d'Aix en Provence et au Festival de Salzbourg.
 À la barre de son Orchestre de l’Agora, Nicolas dirige un riche éventail du répertoire allant du Couronnement de Poppée de Monteverdi jusqu’à la 3e symphonie de Mahler. Au coeur de la mission de l’Agora, Nicolas a mis sur pied des projets de créations musicales avec des adolescents vivant des troubles de santé mentale, des ateliers musicaux éducatifs pour enfants ainsi qu’une série de concerts mensuels à la Prison de Bordeaux à Montréal.
Nicolas Ellis est le récipiendaire de la Bourse de carrière Fernand Lindsay 2017 et il s’est également vu décerné le Prix Goyer Mécénat Musica 2021.
 
 
 
Anne Robertvioloniste
La violoniste Anne Robert est reconnue pour son jeu qui exprime « sensibilité, suavité du son, dextérité et élégance du phrasé » (The Strad Magazine, Londres). Artiste accomplie, elle mène unecarrière active de chambriste qui la conduit régulièrement au Canada, en Europe et en Asie. Premier violon à l’Orchestre symphonique de Montréal pendant douze ans, elle est membre du Trio Hochelaga qu’elle a fondé en 2000 avec lequel elle a donné à travers le monde plus de 500 concerts, dont la Première en 2003, du Triple Concerto du compositeur Canadien Jacques Hétu, accompagné de l’Orchestre Symphonique de Montréal.
Anne Robert donne aussi plusieurs récitals avec l’organiste Jacques Boucher. Pour 2 saisons elle a été respectivement Violon-solo de l’Orchestre Symphonique de Trois-Rivières, de l’Orchestre Symphonique de Laval et Assistant Violon-solo de l’Orchestre Philarmonique de Bergen en Norvège. Anne Robert a également été Directrice artistique du Festival musical d’été de l’historique Maison Trestler pendant 7 ans. Elle a cofondé MAESTRIA, un projet artistique et caritatif qui soutient le Fonds de prévention et traitement des cancers à caractère héréditaire de la Fondation du CHUM. En 2018 elle a reçu le Prix Engagement exceptionnel, décerné par la Fondation du cancer du sein du Québec et offert par la Banque National du Canada.
Son catalogue discographique comprend plus de quarante titres, dont des premières éditions d’œuvres méconnues de compositeurs tels Dubois, Tournemire, Vierne, Huré, Lazzari et Migot qui révèlent l’éclectisme de son répertoire et son intérêt marqué pour la musique française postromantique. Elle donne régulièrement des classes de maître et est fréquemment sollicitée comme jurée, notamment pour le Concours international musical de Montréal et le Concours Tibor Varga (Suisse). Le Conseil des arts du Canada a pour sa part tenu à souligner son talent et sa contribution au milieu musical en lui décernant une bourse de développement de carrière. Ses différents projets artistiques sont soutenus par le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts de Montréal.
Formée à l’Université d’Indiana, à la Royal Academy of Music de Londres et au Conservatoire de musique de Montréal, elle y obtient les plus hauts diplômes en interprétation et de nombreuses distinctions. Ses professeurs ont été Josef Gingold, Manoug Parikian et Taras Gabora pour le violon et Menahem Pressler, Janos Starker, Gyorgy Sebok et Otto Joachim pour la musique de chambre. Pédagogue appréciée, elle enseigne au Conservatoire de musique de Montréal et à l’Académie internationale d’été Orford Musique.
Anne Robert joue sur le violon Warren-Green 1730 de Guarnerius del Gesù mis gracieusement à sa disposition par la compagnie Canimex Inc, de Drummondville (Québec), Canada.