PIANO RÉGULIER

Monique Robitaille, pianiste

Monique Robitaille a eu comme maîtres Mme Christiane Sénart au Conservatoire de Québec et MM. Marc Durand et Claude Savard à l’Université de Montréal, où elle a obtenu une maîtrise en interprétation. Elle a également bénéficié des conseils de MM. Leon Fleisher et André Laplante. Récipiendaire de la bourse Yvonne Hubert et boursière du Ministère des Affaires culturelles du Québec, elle a perfectionné sa formation pendant deux ans à Paris auprès de M. Jacques Rouvier, professeur au Conservatoire national supérieur de musque de Paris.
Elle mène une carrière très active. Ses dernières réalisations pour Radio-Canada sont consacrées à l’œuvre pour piano de Clara Schumann et Fanny Mendelssohn, au piano à quatre mains de Felix Mendelssohn avec le pianiste David Jalbert, et à la première exécution à notre époque de la Suite pour alto et piano de Charles Tournemire, aux côtés de l’altiste Luc Beauchemin. Elle a joué en duo, trio, quatuor et quintette avec les membres du Quatuor Alcan. Elle a participé aux festivals de Lachine, de West Brome, de Laterrière, du Domaine Forget; elle a partagé la scène avec de nombreux collègues dont Marie-Josée Lord, Julie Boulianne, André Moisan, Philippe Magnan. Elle joue occasionnellement au sein de l’Orchestre symphonique de Québec. On a pu l’apercevoir récemment dans la pièce « La face cachée de la Lune », de Robert Lepage. Madame Robitaille a occupé les fonctions de pianiste-accompagnatrice et coach vocal à la Faculté de musique de l’Université Laval. Elle a occupé les postes d’adjointe pédagogique, professeure de piano, de musique de chambre et pianiste-accompagnatrice aux conservatoires de Rimouski, Saguenay et Québec ainsi qu’au Cegep d’Alma. Elle a été membre de jurys pour le réseau des Conservatoires, l’Université Laval, le Cegep d’Alma, le Concours Clermont-Pépin, le Concours de musique de la Capitale, Concours d’art lyrique de la relève musicale, Concours ARAM de Repentigny, le Festival de Moncton et le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Dominique Gagnon, pianiste et organiste
Originaire de Saint-Odilon, Dominique Gagnon est admis au Conservatoire de musique de Québec en 1989 où il amorce sa formation d’organiste sous la direction de Noëlla Genest, formation couronnée par l’obtention du prix du Conservatoire en mai 1998, avec mention « grande distinction ». M. Gagnon s’est également distingué, tant comme pianiste qu’organiste, dans plusieurs concours d’envergure dont le Concours d’orgue de Québec.

Dominique Gagnon est titulaire des grandes orgues de l’église de Sainte-Marie de Beauce depuis 1993. Il est régulièrement invité comme soliste pour différentes sociétés de concerts partout au Québec, notamment lors de concerts à l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal et au Palais Montcalm de Québec. Il s’est également produit sur les ondes de Radio-Canada dans le cadre de la série « Jeunes artistes » ainsi que lors du prestigieux congrès du RCCO en 2000. En plus d’être chef de chœur de l’Écho du Lac depuis septembre 2000, il accompagne de nombreux chœurs de la région. Il est aussi directeur artistique du Festival d’orgue de Sainte-Marie de Beauce, professeur d’orgue au Cégep Ste-Foy à Québec ainsi que pianiste-accompagnateur au Campus Notre-Dame de Foy. Enfin, il est également détenteur d’une licence de pilote professionnel (avion), annotation multi-moteurs et vol aux instruments.

Mario Readman, pianiste
Originaire de St-Raymond de Portneuf, Mario Readman habite Trois-Rivières depuis ses études collégiales, ville dans laquelle, il a consacré la plus grande partie de sa vie professionnelle comme professeur de piano, en privé, au CÉGEP de Trois-Rivières et dans les programmes Musique-études. Directeur pendant 17 ans de deux écoles à vocation musicale reconnues, soit l’École de musique Jacques-Hétu et St-François-d’Assise.  Il a toujours continué toutefois de transmettre sa passion du piano en privé. Aujourd’hui retraité des institutions publiques, il se consacre entièrement à l’enseignement privé dans son studio.

Titulaire d’une Maîtrise en didactique instrumentale de l’Université Laval, il a eu aussi plusieurs maîtres qui ont influencé son jeu et sa pédagogie: Frans Brouw, Gilles Manny, Michel Dussault et Marc Durand. Il a aussi enseigné dans des camps musicaux et a participé comme jury à l’école préparatoire Ane-Marie Globenski de l'Université Laval, au CÉGEP et aux premières éditions du Concours provincial de musique de Sillery (1984)  devenu le Concours de musique de la Capitale (2011). 


PIANO DÉFI

Douglas Nemish, pianiste
Professeur de piano à Villa Maria depuis 1993, au Cegep de Drummondville depuis 1995 et à l’École Vincent d’Indy depuis 2008, Douglas Nemish a obtenu sa Maîtrise en interprétation de l'Université de Montréal en 1983 pour ensuite entreprendre quatre ans d’études de perfectionnement à l`Académie Franz Liszt de Budapest. Ensuite, il a effectué un stage intensif au Mozarteum de Salzbourg avec le célèbre pianiste-duettiste Alfons Kontarsky.

En 1987, il remporte avec sa collègue Dominique Morel le premier prix du prestigieux concours international pour duettistes Murray Dranoff aux Etats-Unis. Depuis, Douglas Nemish s’est produit en concert en Europe, en Russie, aux Etats-Unis et au Canada soit en récital ou avec des orchestres tels que l’Orchestre symphonique de Montréal, le Toronto Symphony, le Philharmonique de Floride, l’Orchestre symphonique d’Edmonton et Saskatoon, l’Orchestre de chambre de Wallonie et avec des chefs réputés tels Charles Dutoit, Andrew Davis, Alexis Hauser, Michel Tabachnik, Agnès Grossman, Yannick Nézet-Séguin et bien d’autres.

Parallèlement à ses activités comme concertiste soit en duo-piano ou comme accompagnateur, il a été membre des jurys de concours régionaux, nationaux et internationaux. Douglas Nemish enregistre sous étiquette Analekta au Canada et Vanguard aux États-Unis.



Jean-Michel Dubé, pianiste
Lauréat au Concours international German Piano Open et finaliste au Concours international Piana Del Cavaliere, en Italie, Jean-Michel Dubé se distingue comme un pianiste canadien des plus prometteurs. Il fait partie de la liste 2017 de la CBC des 30 musiciens classiques de moins de 30 ans les plus en vue au Canada.
Grand lauréat du prestigieux Tremplin international et récipiendaire du Prix pour la meilleure interprétation de l’oeuvre imposée du Concours de musique du Canada en 2017, lauréat et récipiendaire des Prix Pierre Mantha, John Newmark et Monik Grenier au Concours Prix d’Europe, il a également remporté plusieurs premiers prix dans des concours nationaux.
Boursier du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec, il s’est perfectionné avec le pianiste Philippe Cassard à l’Académie Tibor Varga en Suisse. Il a fait son entrée sur la scène internationale à l’invitation de France-Musique en 2017. Il a le privilège de bénéficier des conseils et du mentorat des pianistes de renommée internationale Evgeny Kissin et Garrick Ohlsson.
En tant que concertiste, il a collaboré avec différents orchestres symphoniques sous la direction des chefs Dina Gilbert, Daniel Missyk, Julien Proulx, Louis Lavigueur, Uri Mayer et Jean-Pascal Hamelin. Il s’est également produit avec les Violons du Roy sous la direction de Mathieu Lussier.
Sa discographie comprend trois albums de la musique du compositeur québécois André Mathieu. Le plus récent qui présente la musique de chambre du compositeur, enregistré avec quatre chambristes des Violons du Roy, a été retenu comme finaliste aux Prix Opus 2021 du Conseil québécois de la musique (CQM). Jean-Michel Dubé poursuit une carrière de soliste et de chambriste. Il partage ses connaissances lors de cours privés et de classes de maîtres.


CORDES

Sven Meier, violoniste
Ayant débuté ses études auprès de Sr Clara Lainati à Locarno en Suisse, son lieu de naissance, Sven Meier s’est perfectionné par la suite en Europe et au Canada auprès de maîtres tels que Turovski, Chikchmourzaeva, Menuhin et, en musique contemporaine, auprès de Lorraine Vaillancourt et Arditti. Son cheminement riche et diversifié l’a amené à être tour à tour soliste, chambriste et chef d’orchestre, en plus de conférencier et pédagogue. Il a effectué plusieurs tournées en Amérique centrale, en Amérique du Nord, en Europe ainsi qu’au Moyen-Orient au cours desquelles il a été invité dans plusieurs festivals internationaux tel que le Festival de musique baroque à Mexico, au Festival international de musique de Zielona Gorà en Pologne et au Domaine du Forget avec le Nouvel Ensemble Moderne.
Maintes fois sollicité comme interprètre de musique actuelle, on lui doit beaucoup de créations et de premières nord-américaines. Sven Meier a effectué plusieurs enregistrements pour la radio et la télévision, ainsi que sur disques compacts dont le premier enregistrement mondial de « Eine Sylvesternacht » de Nietzsche.
Actuellement Sven Meier est professeur à l’École de musique Vincent-d’Indy au niveau collegial où il a une classe de violon, la classe de musique de chambre et dirige l’orchestre de l’école. En 2005, il participe avec sa classe de violon et l’orchestre de Vincent-d’Indy au Festival International MNM (Montréal Nouvelles Musiques). Passionné de lutherie, Sven Meier joue sur un violon de 1995 de Luca Sbernini nommé « L’Etrusco ».


Sébastien Lépine, violoncelliste
Fort d’une réputation d’excellence qu’il s’est taillée au cours des vingt dernières années, Sébastien Lépine fait figure de marque comme violoncelliste au Canada. Que ce soit à titre de soliste, de chambriste, de chef d’orchestre ou de compositeur, ce musicien raffiné exerce toujours son art avec une passion authentique qui transparaît dans chaque note en plus d’insuffler un nouveau dynamisme à la musique classique.

Sébastien a mené à terme divers projets, produit plusieurs disques encensés et foulé nombre de scènes partout à travers le Canada ainsi qu’aux États-Unis, au Mexique, en Italie et en France. Il a été invité en tant que soliste au sein d’orchestres prestigieux tels que l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, le Camerata Orquesta de Bellas Artes de Mexico, l’Orchestre philharmonique de Chihuahua, l'Orchestre de la francophonie, l’Orchestre de chambre Appassionata et l’Orchestre symphonique de Drummondville.

Par ailleurs, Sébastien Lépine a récolté plusieurs prix tel le Prix Louis-Philippe Poisson aux Grands Prix culturels de Trois-Rivières en 2007. Il s’est entre autres attiré la reconnaissance de Gilles Bellemare qui lui a composé son Concerto pour violoncelle et orchestre. Outre son savoir-faire et son talent inné, c’est le dévouement indéniable que Sébastien Lépine prête à son métier qui lui a valu maints éloges de la critique et du public, un dévouement qui remonte à ses études au Conservatoire de Trois-Rivières qu’il compléta en obtenant un Prix avec grande distinction. Afin de l’aider à pleinement développer son potentiel créatif, il a alors eu la chance d’être entouré par les plus éminents pédagogues, dont le grand maître hongrois Janos Starker, à l’Université d’Indiana. Comme chef, il travaille la direction d’orchestre auprès de Raffi Armenian et de Jacques Lacombe. Sébastien est professeur au Conservatoire de musique de Trois-Rivières ainsi qu’à l’Académie les Estacades. Sébastien Lépine a l’immense bonheur de jouer sur un violoncelle Jean-Baptiste Vuillaume et un archet Eugène Sartory prêtés par CANIMEX.


GUITARE

David Jacques, guitariste
Originaire de Saint-Georges de Beauce, David Jacques est titulaire d'un doctorat en interprétation de la musique ancienne de l'Université de Montréal. Il a d'abord étudié la guitare classique au Cégep de Sainte-Foy, à l'Université Laval et au Conservatoire de musique de Québec. Il a collaboré à plus de 50 enregistrements sous étiquettes XXI-21, ATMA, d’Oz et Analekta. Son disque Pièces de guitare de Mr Rémy Médard (2008) lui a valu un Prix Opus pour le disque de l’année en musique ancienne. Il a aussi publié plusieurs arrangements pour guitare pour le compte des Productions d'Oz. Très actif ici et à l’étranger, il a donné plus de 2 500 concerts dans plus de 35 pays et sur cinq continents.

Parallèlement à ses activités d'interprète, David est professeur de guitare classique au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy et à la Faculté de musique de l'Université Laval. Issu d’une famille d’entrepreneurs et de gestionnaires, David a hérité de la passion des affaires et fondé en 2002 la compagnie Productions DJ, entreprise qui se spécialise dans la conception de concerts et la promotion de ses propres activités musicales. De 2008 à 2011, David Jacques a été le directeur de la programmation du Festival des musiques sacrées de Québec.


Christophe Pratiffi, guitariste
Le guitariste/compositeur et directeur artistique de la Sociétéde Guitare de Québec Christophe Pratiffi se produit sur la scène internationale depuis 1997. À l’âge de 21 ans, il est remarqué par le chef d’orchestre canadien Jacques Lacombe. Charmé par le talent du jeune musicien, M. Lacombe l’invite à jouer sous sa baguette le Concerto d’Aranjuez avec l'Orchestre National de Lorraine. Depuis lors, sa carrière et ses rencontres n’ont cessées de croître en Europe, au Canada et aux États-Unis.
Récompensé de plusieurs prix et diplômes (médaille d’or avec félicitations du jury, premier prix de perfectionnement, premier prix supérieur interrégional à Montbelliard) ainsi que d'une place en finale du célèbre Concours International Emilio Pujol en Italie, Christophe Pratiffi s’est construit au fil du temps une solide réputation de concertiste en multipliant les récitals solo et les collaborations, notamment avec Jacques Lacombe, les Violons du Roy, Marie-Josée Lord, le Quatuor Arthur-Leblanc, la virtuose de pipa Yadong Guan, et de nombreux autres. Entre 1998 et 2001, il étudie avec Roberto Aussel à Nantes (France), puis en 2005 avec Alvaro Pierri à Montréal. Il obtient en deux ans le diplôme de Maître en interprétation de l'Université Laval. L'année suivante, Christophe Pratiffi obtient un poste de professeur de guitare au Cégep de Sainte-Foy. Pédagogue dans l'âme, il transmet depuis lors sa passion avec un très grand dévouement et partage sa vie entre la scène et l’enseignement. Depuis 2018, il offre des cours de guitare en ligne.


INSTRUMENTAL

Sylvain Barrette, claveciniste
Sylvain Barrette est diplômé en orgue et en clavecin du Conservatoire de musique du Québec à Québec  (classe d’orgue de Noëlla Genest) et à Montréal (classe de clavecin de Mireille Lagacé). Il est également diplômé de l’Université Concordia à Montréal (classe d’orgue de Bernard Lagacé) et de la  « Hochscule für Musik » (classe d’orgue de Michael Radulescu) de Vienne en Autriche. 

Pendant ses études, Sylvain Barrette a reçu le Second Prix aux concours internationaux d’orgue de Toulouse (France) et à Payerne (Suisse). Par la suite, il a donné des concerts en Autriche, au Danemark, aux États-Unis, en France, en Islande et en Italie. De retour au pays, Sylvain Barrette a mené de front une carrière de musicien professionnel et d’enseignant en musique dans les écoles primaires au Québec.  Actif dans le monde politique, il a été candidat du Parti Québécois dans la circonscription électorale de Jean-Talon en 2018 et 2019.


Anne Thivierge, flûtiste
La flûtiste Anne Thivierge se produit en Europe, au Canada et aux États-Unis avec des ensembles de renom, tels le Concert des Nations (Jordi Savall, Espagne), l’Ensemble Pygmalion (Raphaël Pichon, France), l’Ensemble Correspondances (Sébastien Daucé, France), Boston Baroque (Martin Pearlman, Boston), Tafelmusik Baroque Orchestra (Jeanne Lamon), Les Violons du Roy, Arion orchestre baroque, Pallade Musica, l’Harmonie des saisons et La Chamaille. Se produisant sur la scène internationale, elle a joué dans des lieux et festivals prestigieux tels The Frick Collection (New York), Music Before 1800 (New York), Da Camera Society (Los Angeles), Chapelle royale de Versailles (France), Theater an der Wien (Autriche) et la Philharmonie de Cologne (Allemagne). Elle a enregistré sous plusieurs labels, dont Harmonia mundi, Alpha, ATMA et Analekta.

Anne Thivierge a étudié la flûte traversière baroque auprès de Barthold Kuijken, Frank Theuns et Marc Hantaï et elle est détentrice d’une maîtrise du Conservatoire Royal de Bruxelles (Belgique). Elle est aussi détentrice d’une maîtrise de l’Université de Montréal où elle a étudié auprès de Lise Daoust. Elle enseigne la flûte traversière au Conservatoire de musique de Rimouski et la flûte traversière baroque à l’Université McGill.
 


HARPE

Jennifer Swartz, harpiste
La harpiste Jennifer Swartz se passionne pour repousser les limites de son instrument et pour diffuser son amour de la harpe et de la musique par le biais de l'enseignement. Elle occupe deux des postes les plus distingués dans son domaine au Canada: harpe principale à l'Orchestre Symphonique de Montréal et responsable du programme Harpe à la Schulich School of Music de l'Université McGill. La carrière de Jennifer Swartz a débuté par des leçons de harpe à l’âge de huit ans. À 11 ans, elle avait obtenu une bourse d'études complète auprès de Judy Loman, ancienne harpe principale du Toronto Symphony Orchestra, au Royal Conservatory of Music. Elle est également diplômée du prestigieux Curtis Institute of Music et, tout en étudiant à l’Université McGill, a été nommée harpe principale avec le Calgary Philharmonic Orchestra, où elle est restée pendant un an avant de devenir principale harpe de l’OSM.

En plus de son horaire et de son enseignement, Jennifer se produit en tant que soliste et dans des groupes de musique de chambre partout au Canada, notamment en créant et en jouant avec le Four Seasons Harp Quartet. Elle a enregistré de nombreux CD, principalement avec Atma Classique.


Antoine Malette-Chénier, harpiste
Harpiste créatif et innovateur, Antoine Malette-Chénier joue un répertoire s'étendant de la Renaissance et du baroque, sur instruments d’époque, à la musique contemporaine. Décrit comme un « soliste brillant », il est harpe solo de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières. Musicien recherché pour sa polyvalence, il s’est produit au Canada et à l’étranger en tant que soliste, chambriste et continuiste avec plusieurs ensembles, dont l'Orchestre Métropolitain, Les Voix humaines et les Violons du Roy. Il est récipiendaire du Prix Michael Measures 2014 du Conseil des arts du Canada et d’un 1er Prix au Concours OSM Standard Life 2013. 

Diplômé de la Yale School of Music, de l'Université Mcgill et de l'Université de Montréal, Antoine détient aussi une maitrise en harpes historiques du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon.






CHANT CLASSIQUE ET POPULAIRE

Danielle Demers, soprano
Après avoir obtenu un baccalauréat et une maîtrise en chant à l’Université Laval, Madame Demers complète sa formation en obtenant un Doctorat en chant à l’Université de Montréal.  Elle a enseigné au Conservatoire de Musique de Québec, puis elle fut  chargé de cours à l’Université Laval;  elle enseigne maintenant au Cegep de Ste-Foy.
Soliste réputée, Madame Demers a chanté  au Festival d’été de Québec, elle fut  invitée par l’Orchestre symphonique de Québec et l’Opéra de Québec.

Après plusieurs tournées pour les Jeunesses musicales du Canada, elle a tenu le rôle de Rosine lors d’une tournée de plus de 30 représentations du Barbier de Séville de Rossini pour les Jeunesses musicales de France.
Responsable de l’enseignement du chant au CEGEP de Sainte-Foy, Madame Demers prépare chaque année une production lyrique mettant en vedette les chanteurs et chanteuses du Département musique de ce CEGEP.

Nathalie Cloutier, soprano
Nathalie Cloutier reçoit sa formation musicale à l’Université Laval où elle obtient un diplôme de Maîtrise en interprétation-chant.  Boursière du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, elle étudie au Studio Baroque de Versailles,à l'Académie baroque européenne d'Ambronay et se perfectionne avec Howard Crook et Margreet Honig, à Paris et Amsterdam.  Passionnée de pédagogie vocale, elle participe à plusieurs stages de perfectionnement dont: Estill voice training(CNDF), Bodymind and voice(Saint-John's University, Minnesota), Vocal Pedagogy Professional Workshopau Boston Conservatory at Berklee et complète le Microprogramme en Sciences cognitives du langage (Université Laval).

Interprète du rôle de l'enfant lors de la première québécoise du Requiemd'Andrew Lloyd Webber (direction Gilles Auger), Nathalie Cloutier est solisteavecl'Ensemble Anonymus, le Choeur Les Rhapsodes, le Choeur du Vallon, le Choeur de chambre de Rimouski, l’Ensemble vocal André Martin, l’Ensemble Nouvelle-France, Les Poètesde l’Amérique française et le Choeur Polyphonique de Charlevoix.  Avec La Nef (direction Sylvain Bergeron) elle enregistre «Musiques pour Jeanne la Folle» présenté en version scénique au Canada, au Vénézuéla et en Belgique.En Europe, elle chante avec le Parlement de Musique de Strasbourg (direction Martin Gester) au Festival International de Musiques Sacrées de Fribourg et en tournée à travers la France.  Sous la direction de Christophe Rousset, elle chante dans La Didone (F. Cavalli) présentée au Festival d’Ambronay ainsi qu’à Avignon, Besançon et Paris.
Professeure affiliée à l’École préparatoire Anna-Maria Globenski, Nathalie Cloutier possède son studio d’enseignement du chantet enseigne aux élèves du programme de Culture musicale, au Campus Notre-Dame de Foy.  Elle participe pour la deuxième fois au Concours de musique de la Capitale en tant que juge de l'épreuve préliminaire.


PIANO DÉCOUVERTE

Marie Robitaille, pianiste
Marie Robitaille commence l’apprentissage du piano à l’âge de quatre ans à l’École de musique Jésus-Marie de Lévis. Deux ans plus tard, elle débute le violon. À douze ans, elle poursuit ses études au Conservatoire de musique de Québec en violon avec Andrée Azar et Catherine Dallaire, ainsi qu’en piano avec Suzanne Beaubien, avec laquelle elle obtient son baccalauréat en interprétation.
Durant son parcours au Conservatoire, Marie a l’occasion de se perfectionner auprès de plusieurs grands interprètes, tels que Jorge Luis Prats, Jean-Philippe Collard, Benedetto Lupo, Arnaldo Cohen, Hugues Cloutier et Emmanuel Christien. Récipiendaire de plusieurs bourses de mérite, Marie participe également à divers concours, dont le Concours de musique du Canada, où elle est finaliste nationale à deux reprises, le Concours Clermont-Pépin, le Concours « Le petit Mozart Audi Ste-Foy », qu’elle remporte en 2010, le Concours de musique de la Capitale, où elle remporte la Coupe GDI en 2015 et le Prix de piano Gérard-Boivin, où elle obtient la première place en 2017.

En 2018, elle obtient son diplôme de Maîtrise en didactique instrumentale à l’Université Laval, plus outillée que jamais pour continuer de partager son amour de la musique aux petits et aux grands.